AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exemple de RP de Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Professeur de Langue
Professeur de Langue
avatar

Date d'inscription : 22/07/2010
Messages : 12


MessageSujet: Exemple de RP de Sean   Jeu 22 Juil - 12:13

Un laboratoire de drogues, décidément, j’avais vraiment fais fort sur ce coup-là. Médicaments haut de gamme réalisés uniquement sur commande, comment avais-je pu être un pareil crétin pour croire ça ? Toutes ses années d’études pour finalement se retrouver à créer des drogues pour des junkees en manque d’une dose et qui risquaient de me tomber sur le coin de la gueule aux abords d’une ruelle pour que je leur donne une dose que je n’aurais pas. Mes parents m’auraient surement tué de leurs mains de me voir faire ce que je faisais, fabriquer de la drogue, la synthétiser pour que d’autres viennent à s’enrichir sur la dépendance de certains. Certains pour qui ces drogues sont devenues véritablement vitales malheureusement. Je n’étais pas fier de moi et je ne le serais jamais, j’étais encore heureux de m’être rendu compte de ce que je faisais avant d'avoir travaillé trop longtemps pour ces personnes. J’avais été bousculé lorsque je terminais la préparation et il ne me fallut pas bien longtemps pour identifier les effets des produits que je synthétisais en croyant qu’ils avaient un but médical. J’étais parti le soir-même comme si de rien était, il était certain que ça avait dû criser car je n’avais pas oublier de modifier légèrement la formule des dernières drogues que j’avais réalisé avant mon départ. Rien de méchant, je n’étais pas un méchant dans l’âme, du moins c’était là ce que je croyais car au fond de moi, il somnolait une partie sombre et vengeresse.

Je découvris le lendemain avec stupeur que le laboratoire avait flambé dans la nuit, c’était très étrange et plutôt surprenant, un coup du sort sans aucun doute. Un coup du sort...Ce genre de choses n’existe pas mais je n’ai toujours par réalisé que mes pertes de mémoire sont ni plus, ni moins liées à une double-personnalité, seconde personnalité qui elle n’a aucune limite et connait la vengeance comme certains connaissent la bible ou le kamasutra. Quoi qu’il en soit, je n’allais pas m’énerver que ce laboratoire clandestin ait été fermé et même brulé, au contraire, j’étais plutôt heureux. L’effet de la drogue ne se faisait plus sentir dans mon corps, c’était plutôt agréable de se sentir vraiment soi-même, d’autant que pour tout dire, j’aimais bien dormir alors une drogue contre l’insomnie, ce n’était franchement pas le premier choix que j’aurais fais si j’avais pu me choisir une première expérience dans la drogue. D’ailleurs je n’avais pas vraiment appris la biologie pour créer des drogues, plutôt pour poursuivre le travail de mes parents, pour faire évoluer les choses et finalement si mon don d’hybride ne s’était pas encore développé, pensais-je à tort, c’était peut-être tout simplement pour que je puisse me faire passer pour un humain et faire évoluer les choses. J’en doutais d’autant plus que j’étais recensé, mais recensé hybride sans pouvoir, ça faisait très humain non ? Du genre humain qui aurait aimé être autre chose et qui s’investissait dans l’égalité et la cohabitation avec les hybrides de façon très engagée. Allez savoir si c’était vrai.

Quoi qu’il en soit, la meilleure façon de virer les derniers restes de drogue restait le sport et j’en avais un parfaitement adéquat pour ça, plutôt une activité parfaitement adéquate. Mon appartement n’était pas bien spacieux, mais parfaitement rangé. C’était un appartement plutôt grand, il faut dire que malgré la façon dont je m’étais laissé vivre pendant ces dernières années, j’avais toujours été très au fait de mon travail et les bons biologistes coûtent moins chers à garder qu’à récupérer. Apparemment j’étais assez bon malgré l’alcool et la cigarette pour que mon salaire ne m’assure une certaine rente. Enfin qu’importe, cet appartement me convenait et m’appartenait. Je m’approchais de la pièce qui officiait à la fois de chambre et de salle d’entrainement, un tapis roulant, une poire et un sac de frappe. Musique en fond, et je martelais avec violence le sac de frappe, mes coups étaient précis et violents, j’avais appris les arts martiaux, ce n’était pas le genre de choses que l’on oubliait et je faisais en sorte que ça n’arrive pas. Mes doigts me faisaient mal à force de coups et de violence, ma main me démangeait et mes doigts me suppliaient de prendre pitié d’eux. Finalement après une douche et comme régulièrement, je me rendais au club de duels pour regarder quelques combats. Un plaisir que j’avais et qui ne m’avait jamais quitté, je n’aimais pas la violence gratuite, mais certains combattants méritaient qu’on les regarde ou qu’on les admire appliquer leur art.

Ce que j’ignorais encore en entrant dans le club ce soir, c’était que tout ne se passerait pas vraiment comme prévu. Je n’avais pas travaillé assez longtemps pour le laboratoire pour vraiment y être affilié, mais je l’avais fais flambé. Enfin pas vraiment moi, mais le coup de la schizophrénie salvatrice, ça risquait de ne pas passer ce soir. Seulement ce qu’on ignore ne nous fait pas peur et je n’avais aucune crainte de pousser la porte et de me diriger vers le bar pour demander une bière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Exemple de RP de Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sur les Rives du Fleuve :: Autour du feu de camp :: Exemple de RP pour les Invités-





Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Jeux vidéo | Jeux de rôles en solo